09/09/2013

La ville de Herstal veut empêcher que le TC Smash 51 ne devienne un club de minifoot

Luc GochelLes 450 membres du TC Smash 51 de Liers ont appris avec tristesse cet été que leur club de tennis allait être vendu et transformé en club de minifoot. Vu que l’activité tennistique serait réduite à quasi rien à Herstal et qu’un club de minifoot engendre davantage de nuisance pour le village de Liers, la ville de Herstal s’est lancée à la recherche de subsides pour permettre aux propriétaires de ne pas vendre et d’effectuer les investissements nécessaires.

En échange, un partenariat serait établi avec la ville pour que les élèves des écoles puissent y bénéficier d’heures d’initiation au tennis et que des candidats d’une entreprise de formation par le travail soient accueillis dans le restaurant.

Deux réunions sont prévues cette semaine pour essayer de concrétiser ce projet.

Luc Gochel

Lisez l’article complet dans La Meuse de ce lundi matin ou sur notre édition numérique.

Les commentaires sont fermés.