Le dossier a connu un coup d’accélérateur cette semaine avec la désignation de l’auteur de projet pour la construction des logements. Le coût de la revitalisation du quartier est estimé à 16 millions d’euros, financés essentiellement par des fonds européens.

Le conseil d’administration de la régie communale Urebo et le collège communal se sont entendus sur la désignation de l’auteur de projet dans le cadre du partenariat public-privé concernant les 31 logements et commerces y afférents.

La SA Gilles Moury et l’architecte Haesevoets ont été désignés en raison «de l’intégration du projet dans le cadre bâti et non bâti, le dimensionnement, la modernité et la diversité», selon le bourgmestre. Le projet sera attribué dans les prochains jours.

Le début des travaux, après l’obtention du permis, est prévu à la mi-août pour s’achever en septembre 2016.

Le projet global prévoit également l’aménagement d’une place et la construction d’un nouveau bâtiment pour la gare. Un parking a été réalisé il y a deux ans et un parc a été récemment aménagé. La réfection de nombreuses voiries est également programmée. Certains sont d’ailleurs en cours.

Le carrefour Marexhe doit devenir un nouveau pôle d’activités mixte en liaison avec le site de la gare et les aménagements prévus. Ceux-ci incluent notamment une amélioration globale de la mobilité via une optimalisation de la multimodalité des transports, des parcours piétons et cyclables, l’aménagement d’espaces publics et des parkings.