06/09/2014

La Ville de Herstal soutient les fruiticulteurs de la Basse-Meuse

photo (5).JPG

Frédéric Daerden, Député-Bourgmestre de Herstal, a personnellement participé, ce mercredi matin, à la distribution de pommes et de poires produites en Basse-Meuse et achetées par la Ville pour l’ensemble des élèves du réseau communal. 

Il a pu les sensibiliser, ainsi que leurs parents, à l’importance de consommer quotidiennement des fruits issus de notre région afin de soutenir un secteur agroalimentairemis en difficulté par l’embargo décrété par la Russie le 7 août dernier.

 

En effet, c’est un marché majeur pour les producteurs wallons qui se voit brutalement fermé. En outre, l’embargo russe se traduira également par une pression à la baisse sur les prix de pommes et de poires générant des revenus insuffisants pour vivre.

 

Par ailleurs, des récoltes entières pourraient ne pas trouver de débouchés augmentant sensiblement le risque de gaspillage. « J’invite les producteurs disposant d’excédants de production à se mettre en relation avec les banques alimentaires et de mettre en place les collaborations utiles ».

 

Au-delà de la production fruiticole, c’est tout un secteur qui est menacé. L’industrie laitière manifeste d’ailleurs son inquiétude.

 

Plus que jamais, Frédéric Daerden rappelle donc l’importance de consommer des produits locaux. « Il y a un enjeu d’emploi évident ! », dit-il. « Nous nous inscrivons très clairement dans le cadre fixé par la Wallonie. Il faut mobiliser les moyens suffisants et débloquer les aides les plus adaptées tant au niveau régional qu’européen. Il faut aussi multiplier les actions de promotion et de sensibilisation auprès des ménages belges pour booster la demande locale ! C’est l’objectif que nous avons visé par l’action menée dans nos écoles maternelles et primaires. 2500 enfants ont été concernés et, à travers eux, autant de familles. Nous espérons ainsi changer les habitudes de consommation et apporter notre pierre à l’édifice », conclut-il.

Les commentaires sont fermés.