Les représentants du PTB et les manifestants ont également remis au directeur de l’agence une pétition signée par 471 personnes, selon les organisateurs de la banque. Il la transférera auprès de la hiérarchie de Belfius.

Une première action avait déjà été menée par le PTB devant cette agence au mois de mars dernier.

«Une telle agence joue un rôle de proximité dans un quartier comme celui-ci. Si l’agence ferme, il faudra se rendre dans le centre de Herstal», l’autre agence Belfius se situant place Jean Jaurès. «Cette agence joue également un rôle social important pour les personnes qui n’ont pas accès à internet ou ont plus difficile de se rendre dans le centre de la ville, notamment les personnes âgées ou à mobilité réduite…», commente Maxime Liradelfo, conseiller communal PTB à Herstal.

Les manifestants craignent aussi des répercussions négatives sur le commerce local, qui pourrait pâtir de l’impossibilité pour la clientèle de retirer de l’argent dans les environs.

Le PTB annonce une interpellation et la proposition de signature d’une motion au conseil communal du 30 mai à Herstal.