01/12/2012

le PTB+ aura bien deux mandats au CPAS de Herstal

PTB, Ville de Herstal, CPAS Herstal, Frédéric Daerden, Paul Furlan, Le PTB+ obtient finalement deux mandats au CPAS d’Herstal malgré les difficultés rencontrées dernièrement dans la répartition des sièges pour le conseil de l’action sociale, a annoncé samedi le parti dans un communiqué.

La séance de réception des listes pour le conseil d’action sociale de Herstal a eu lieu samedi matin après une rencontre, vendredi soir, entre le bourgmestre, Frédéric Daerden, et le ministre des Pouvoirs locaux, Paul Furlan.

« Ils ont décidé de se conformer à la logique de la loi. Le PTB + aura donc bien les deux mandats qui lui reviennent », souligne Nadia Moscufo, conseillère communale du parti du travail de Belgique.

À la suite des dernières élections communales, les onze sièges du conseil de l’action sociale de Herstal avaient été répartis entre le PS (7 sièges), le PTB (1), EPH (1), le MR (1) et Ecolo (1), selon les calculs de l’administration wallonne communiqués à la commune par le ministre de tutelle, Paul Furlan.

S’estimant grugé, le PTB + avait contesté cette répartition qu’il ne jugeait pas proportionnelle au résultat des élections. Le deuxième parti de la commune estimait devoir bénéficier d’un second siège, au détriment d’Ecolo.

« Nous regrettons la manière dont ce dossier a été géré et en premier lieu de la part du ministre qui, pour rappel, avait dans un premier temps voulu donner le mandat à Ecolo. Ce premier avis était en outre basé sur un calcul tout simplement faux mathématiquement parlant », estime le Parti du Travail de Belgique.

Le conseil communal doit avaliser la désignation des candidats à sa première séance, lundi à 20h00 à l’Hôtel de ville.

26/11/2012

Frédéric Daerden interroge Furlan sur la répartition des sièges au conseil du CPAS

F Daerden.jpgLe PTB + s'était estimé grugé dans la répartition des sièges. 

Le bourgmestre de Herstal Frédéric Daerden (PS) a annoncé lundi qu'il comptait interroger le ministre de tutelle Paul Furlan au plus vite pour vérifier la conformité des chiffres concernant la proposition de répartition des sièges au futur conseil de l'action sociale, contestée par le PTB. "Mon souhait le plus cher est de voir le Conseil de l'action sociale de Herstal valablement et définitivement installé dans les délais fixés par la loi afin qu'il puisse entamer le travail de la nouvelle législature le plus efficacement possible au service de notre population, et particulièrement de sa frange la plus défavorisée", a indiqué Frédéric Daerden par communiqué lundi matin, après la séance de dépôt des listes de candidatures.

Il précise qu'il tient à "tout mettre en œuvre pour que la vérité juridique s'impose le plus rapidement possible" dans ce dossier.

A la suite des dernières élections communales, les onze sièges du conseil de l'action sociale de Herstal ont été répartis entre le PS (7 sièges), le PTB (1), EPH (1), le MR (1) et Ecolo (1), selon les calculs de l'administration wallonne communiqués à la commune dans un courrier signé par le ministre de tutelle, le 16 novembre.

S'estimant grugé, le PTB a contesté cette répartition qu'il ne juge pas proportionnelle au résultat des élections. Le deuxième parti de la commune estime devoir bénéficier d'un second siège au détriment d'Ecolo, en raison d'une égalité mathématique dans le calcul d'attribution des mandats. Le PTB a annoncé dimanche qu'il étudiait les possibilités de recours.