21/09/2014

Informations de Resa sur le risque de pénurie d'électricité

Resa ouvrier.pngNombreux sont ceux qui s’interrogent sur le risque de pénurie d’électricité cet hiver.

Largement relayé par les médias ces derniers mois, ce risque est bien réel dans le cas d’une importante vague de froid en Europe et compte tenu que la Belgique est aujourd’hui dépendante de ses importations d’électricité.

On parle de pénurie électrique lorsque l’équilibre ne peut plus être assuré entre l’énergie produite et l’énergie consommée sur le réseau. Sous peine de voir le réseau s’effondrer et subir un black-out, cet équilibre doit être assuré en permanence.

Afin de garantir et de maintenir l’équilibre des réseaux, des actions et mesures ont été prises par les autorités fédérales et le Gestionnaire du Réseau de Transport, Elia : établissement d’une réserve stratégique de production, mise en place d’un tarif de déséquilibre, campagne de sensibilisation, possibles mesures d’interdiction... 

Outre ces mesures et en dernier recours, une procédure de délestage - coupure momentanée organisée et contrôlée - peut-être appliquée en cas de pénurie.

Pour plus d’information à ce sujet, nous vous invitons à consulter le site web du SPF Economie (URL = http://economie.fgov.be/fr/consommateurs/Energie/Securite_des_approvisionnements_en_energie/Politique_de_crise_coordination/electricite/#.VBmYpku0c7U, le site web d’Elia (information générales (URL= http://www.elia.be/fr/a-propos-elia/questions-securite-d-approvisionnement-et-penurie-en-Belgique#23) et état actuel de la situation sur le réseau)(URL =http://www.pretpourlete.be/Status) ou encore la FAQ en bas de cet article. 

Un plan de délestage, avec la carte des zones potentiellement délestables, a été établi par les autorités fédérales et Elia, avec le concours des Gestionnaires de Réseau de Distribution. Il a été rendu public le 3 septembre 2014 et est disponible sur le site web du Service public fédéral économie http://economie.fgov.be/fr/consommateurs/Energie/Securite_des_approvisionnements_en_energie/Politique_de_crise_coordination/electricite/delestage/plan-delestage/#.VB6WNmAcTuh. Pour toute question à ce propos, nous vous invitons à contacter le SPF Economie au 0800/120 33.

En pratique

En cas de délestage, les services techniques de RESA procéderont aux manœuvres nécessaires pour préserver l’équilibre général du réseau et, au terme de la période de coupure, au rétablissement de l’alimentation électrique dans les zones concernées dans les délais les plus brefs et avec le souci de la sécurité des installations et des citoyens. RESA collabore également avec les autorités compétentes en matière de procédures et de plan d’urgence.

Vous trouverez au bas de ce document la liste des Communes et des rues concernées en cas de délestage. Cet outil vous permettra d’identifier si vous êtes potentiellement concerné par une mesure de délestage.

RESA tient à souligner qu’il s’agit, aussi bien pour la carte déjà disponible que pour les listes des rues, d’une information non-exhaustive et indicative correspondant à un « instantané » de l’infrastructure du réseau. Celle-ci est soumise en permanence à des adaptations. Des travaux d’exploitation planifiés ou imprévus dans le cadre d’extensions ou de mises hors service, peuvent modifier les schémas de connexion des réseaux et faire en sorte qu’un utilisateur soit alimenté par une cabine différente de celle figurant dans le schéma initial. Les informations qui seront communiquées sont donc plus précises, mais elles ne permettront pas de déterminer avec une certitude totale si un utilisateur sera effectivement délesté ou non.

Il est également important de préciser que faisant suite à la décision du Ministre, les tranches de délestage dans les zones Sud Ouest et Sud Est du pays seront subdivisées en deux parties (A et B). Cette décision ne modifie en rien la liste des cabines délestées ou non et leur localisation par tranche. L’information sur la distinction entre partie A et B sera disponible ultérieurement.

Parallèlement, nous vous rappelons que les services Resa sont disponibles 24h/24, 7j/7 en cas de panne ou de problème sur le réseau de distribution électrique en formant le 04/263 18 80.

Resa logo.pngEn savoir plus ? Consultez la FAQ http://resa.be/wp-content/uploads/2014/09/FAQ_penurie_electricite.pdf

26/09/2013

Un nouveau système est mis en place pour le rechargement des compteurs à budget

Tecteo, Resa, Stéphane Moreau, compteurs, budget, GRD, ORES, Resa Electricité, Resa Gaz À compter du 1er octobre, les rechargements des compteurs à budget ne pourront plus s’opérer via les cabines téléphoniques de Belgacom. De nouvelles bornes de rechargement sont désormais disponibles dans les bureaux d’accueil des gestionnaires de réseaux de distribution, dans certains CPAS et chez de nombreux commerçants.

Les gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) wallons sont soumis à des obligations de service public qui prévoient notamment le placement d’un compteur à budget chez les personnes en difficulté de paiement. Un compteur à budget fonctionne comme un compteur classique mais dispose d’une fonction de « prépaiement » activée via une carte à puce rechargeable. En Wallonie, on dénombre aujourd’hui environ 90.000 clients utilisant un compteur à budget électricité ou gaz tous GRD confondus.

Il est du ressort des GRD de mettre à la disposition des clients concernés un système de rechargement pour leur compteur. Le régulateur prévoit l’obligation d’avoir au minimum un point de rechargement par commune, accessible pendant les heures ouvrables. Jusqu’à présent, les clients disposant d’un compteur à budget pouvaient recharger leur carte dans les bureaux d’accueil des gestionnaires de réseaux, dans certains CPAS et dans les cabines téléphoniques publiques.

Dans le contexte du démantèlement progressif de ces cabines, de la disparition annoncée du système de paiement Proton et suite à l’abandon de l’application de rechargement par Belgacom. les clients ne pourront plus recharger leur carte dans les cabines Belgacom à partir du 1er octobre prochain. D’un commun accord, l’ensemble des GRD wallons (ORES, TECTEO Résa Electricité, TECTEO Résa Gaz, Régie de Wavre, AIESH, AIEG et PBE) ont travaillé avec un prestataire de service externe afin de mettre sur pied une nouvelle solution permettant de recharger les compteurs via des terminaux bancaires.

Depuis mars 2013, cette solution a progressivement été mise en place dans de nombreux CPAS et chez des commerçants. Actuellement, près de 200 CPAS et 650 commerçants répartis sur tout le territoire wallon participent au programme. Ils sont identifiables grâce au pictogramme ci-contre, affiché notamment en vitrine et sur le terminal de paiement. Leur nombre devrait encore augmenter dans les semaines à venir pour atteindre 800 commerces de proximité proposant ce service, gratuit pour les clients.

Une campagne de communication préalable a été organisée afin d‘informer tous les clients concernés par ce changement. Une brochure explicative a été mise à leur disposition et est disponible dans tous les bureaux d’accueil des GRD. Les clients désireux d’obtenir plus d’information sur les nouveaux lieux de rechargement proches de chez eux peuvent pour cela contacter les GRD ou tout simplement visiter leur site web respectif.

10/09/2013

Ils sont au salon Talentum: la FN Herstal veut "renforcer son image d'entreprise dynamique"

FN Herstal.jpg

Fondée il y a bientôt 125 ans, la FN Herstal équipe aujourd’hui des milliers d’unités militaires, forces de l’ordre et forces spéciales dans le monde. L’entreprise liégeoise réalise 326 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit 63 % du chiffre du Groupe Herstal (Top Trends 2012). En prélude à sa participation au salon Talentum le 17 septembre prochain à Liège, nous avons interrogé Stéphanie Heng, directrice de la communication de l’un des leaders mondiaux dans les domaines de l’armement léger civil et militaire.

« Nous prendrons part au salon Talentum avec deux objectifs principaux », explique-t-elle. « Nous voulons renforcer notre image d’entreprise dynamique et recruter du personnel pour la quarantaine de postes vacants actuellement dans notre groupe. »

L’entreprise, qui emploie plus de 3000 personnes dans le monde dont 1500 en Belgique (Top Trends 2012), recherche notamment des ouvriers dans les domaines de l’usinage, de la mécanique, de l’électromécanique, de l’électronique et de la métrologie, des dessinateurs industriels, des ingénieurs civils ou industriels à orientation mécanique ou électromécanique ainsi que des informaticiens.

« Au-delà des compétences techniques, nous accordons une importance particulière à la personnalité des candidats », développe la directrice de la communication. « Nous recherchons des personnes sérieuses, engagées envers leur entreprise, dotées d’un sens de l’équipe et d’une bonne ouverture d’esprit. Respect du client, souci du développement personnel et volonté d’apprendre sont d’autres qualités auxquelles nous sommes attentifs chez un candidat. »

FN Herstal se distingue par la fidélité de son personnel et une grande fierté d’appartenance : le résultat d’une politique RH axée sur la sécurité et la formation, selon Stéphanie Heng. « En matière de formation, nous nous situons au-delà des objectifs sectoriels. Ce point fort est couplé à des investissements continus en recherche et développement et à notre caractère international. Nous avons une politique proactive en matière de santé et de sécurité. Nous la menons en étroite collaboration avec les services de prévention et de protection au travail et la médecine du travail. »

En recherche de techniciens qualifiés

André Leclercq, le Directeur des Ressources Humaines de FN Herstal, conseille à tous les jeunes qui voudraient intégrer l’entreprise de s’orienter vers une formation spécialisée. Les profils de techniciens qualifiés en mécanique, en électromécanique et en électronique sont actuellement parmi les plus recherchés.

> Le salon Talentum se déroulera le mardi 17 septembre prochain à Liège Airport (Bierset).