06/11/2012

Les travailleurs de la FN Herstal relayent leurs inquiétudes à l’Eurodéputé Frédéric Daerden

photo[1].JPGCe lundi 5 novembre à 10h00, ce sont plus de 150 travailleurs de la FN Herstal qui se sont rendus à l’Hôtel de Ville de la Cité des armuriers afin d’y rencontrer l’Eurodéputé-Bourgmestre Frédéric Daerden.

Ce dernier a reçu des représentants syndicaux réunis en front commun qui souhaitaient lui faire part de leurs inquiétudes face au climat d’austérité qu’impose l’Europe aux Etats membres et donc aux citoyens.

Outre les risques de coupes budgétaires dans les politiques sociales et à l’absence de mesures fortes pour relancer la croissance, les travailleurs redoutent que les plans de restructuration dans l'industrie continuent à se multiplier, notamment en région liégeoise, et plonge dans la précarité touche un nombre sans cesse croissant de personnes.

Ils ont dès lors demandé à Frédéric Daerden de relayer deux messages tant au niveau du PS que du Parlement européen à savoir :

La remise en cause de politiques européennes d’austérité contreproductives ;

      La nécessité d’une plus grande équité fiscale afin de faire davantage contribuer d’autres types de revenus que celui du travail comme ceux sur le capital ou l’immobilier.

      Frédéric Daerden a fait part de son soutien à l’égard des revendications exprimées tout en réaffirmant certaines priorités à mettre en œuvre rapidement à l’échelon européen :

 L’augmentation du budget européen, notamment au travers de ressources propres, pour favoriser la croissance et l’emploi ;

La concentration des efforts en faveur de la recherche et de l’innovation ainsi que de la formation, notamment dans des secteurs porteurs afin de soutenir la réindustrialisation de l’Europe ;

-     La mobilisation des forces progressistes, tant au niveau syndical, politique que des citoyens pour faire changer radicalement le cap de l’austérité imposée aux populations de nombreux pays européens.

      Sur ce dernier point, rendez-vous a été fixé, entre Frédéric Daerden et les travailleurs, au 14 novembre à Bruxelles afin de mener, à l’appel de la Confédération européenne des syndicats (CES), une journée d’actions à l’échelle du continent, ce qui représente une première, pour la solidarité et contre l’austérité.

Les commentaires sont fermés.