26/11/2012

Frédéric Daerden interroge Furlan sur la répartition des sièges au conseil du CPAS

F Daerden.jpgLe PTB + s'était estimé grugé dans la répartition des sièges. 

Le bourgmestre de Herstal Frédéric Daerden (PS) a annoncé lundi qu'il comptait interroger le ministre de tutelle Paul Furlan au plus vite pour vérifier la conformité des chiffres concernant la proposition de répartition des sièges au futur conseil de l'action sociale, contestée par le PTB. "Mon souhait le plus cher est de voir le Conseil de l'action sociale de Herstal valablement et définitivement installé dans les délais fixés par la loi afin qu'il puisse entamer le travail de la nouvelle législature le plus efficacement possible au service de notre population, et particulièrement de sa frange la plus défavorisée", a indiqué Frédéric Daerden par communiqué lundi matin, après la séance de dépôt des listes de candidatures.

Il précise qu'il tient à "tout mettre en œuvre pour que la vérité juridique s'impose le plus rapidement possible" dans ce dossier.

A la suite des dernières élections communales, les onze sièges du conseil de l'action sociale de Herstal ont été répartis entre le PS (7 sièges), le PTB (1), EPH (1), le MR (1) et Ecolo (1), selon les calculs de l'administration wallonne communiqués à la commune dans un courrier signé par le ministre de tutelle, le 16 novembre.

S'estimant grugé, le PTB a contesté cette répartition qu'il ne juge pas proportionnelle au résultat des élections. Le deuxième parti de la commune estime devoir bénéficier d'un second siège au détriment d'Ecolo, en raison d'une égalité mathématique dans le calcul d'attribution des mandats. Le PTB a annoncé dimanche qu'il étudiait les possibilités de recours.

Les commentaires sont fermés.