25/12/2012

Fièsse del Sint Tchale à la Charlemagn’rie

SC.jpgLe vendredi 25 janvier 2013, intronisation des Compagnons de Charlemagne suivi d'un cortège aux flambeaux et de la potée préallienne. le dimanche, à 10h30, messe en wallon, fricassée au lard et cabaret franco-wallon.

Ces festivités pittoresques reprennent le canevas d’une très ancienne tradition restaurée en janvier 1985 grâce à une idée de Raymond Smeers, écrivain historique.

C’est à Herstal que Charlemagne aurait vu le jour, plus précisément à la vieille ferme de La Préalle, vers le milieu du VIIe siècle. Et à La Préalle, on n’a jamais cessé de célébrer le jour anniversaire de sa mort sous le nom de la «Sint Tchåle». SC1.jpg

En effet, le dernier vendredi du mois de janvier une procession, avec en tête une bannière représentant le Grand Empereur, déposait aux pieds de la statue une énorme pièce de lard. Ensuite, les habitants se régalaient des restes du cochon sacrifié et ce, même si la fête tombait un vendredi. Le clergé, mécontent d’une telle pratique, ferma la chapelle, ce qui n’empêcha pas les paroissiens de continuer à fêter le Grand Charles et surtout de déguster le plat défendu !

Notons que Charlemagne, canonisé en 1165 par l’Evêque de Cologne, ne figure plus au calendrier des saints. Ce qui n’empêcha pas le moins du monde cette coutume festive de se dérouler jusqu’en 1956, date à laquelle la paroisse de La Préalle mit fin à cette tradition. C’est La Charlemagn’rie qui fit renaître «Li fièsse dès Sint Tchåle» pour la plus grande joie de tous les habitants.

Vendredi : à partir de 19h, intronisation des Compagnons de Charlemagne, cortège aux flambeaux dans les rues du quartier et potée préallienne.

Dimanche : à partir de 10h30, messe en wallon à l’église de la Préalle-Bas, fricassée au lard et cabaret franco-wallon.

Les commentaires sont fermés.