08/03/2013

Frédéric Daerden, sur l'arrestation de 4 policiers: "Je n'exclus pas des poursuites judiciaires"

Police, Herstal, Zone de police Herstal, Ville de Herstal, Frédéric Daerden

La zone de police de Herstal est toujours sonnée par l’implication de quatre de ses policiers qui revendaient sur internet des objets saisis lors de perquisitions. Frédéric Daerden, bourgmestre de Herstal, ne cache pas sa consternation, comme il nous l’a confié dans une grande interview à paraître ce vendredi. Extraits :

M. Daerden, comme bourgmestre de la Ville de Herstal, et donc comme chef de la police, quelle est votre première réaction par rapport à l’arrestation de ces quatre policiers herstaliens, dont un a été placé sous mandat d’arrêt et les trois autres inculpés ?

Il est évident que tout cela est consternant… Mais je veux tout d’abord rappeler le principe de la présomption d’innocence, c’est le premier élément. Deuxième élément : il est clair qu’en termes de fonctionnement et d’image de la zone de police, tout cela est très mauvais !

Vous êtes prêt à aller en justice contre ces policiers ?

Je n’exclus rien. Pas même des poursuites judiciaires. Il y a bien évidemment l’image de la zone qui est dégradée, tout comme celle de la Ville. Il faut voir aussi si la zone a subi un réel préjudice. Donc voilà, rien n’est exclu.

Une interview complète à lire dans votre journal de ce vendredi et dans nos éditions en numérique

Commentaires

Manquerait plus qu'il n'y ait pas de poursuites judiciaires. De toute manière, elles seront entamées d'office et ne leur donnez pas la possibilité de démissionner. Révoquez les mr le Bourgmestre

Écrit par : phil | 08/03/2013

Les commentaires sont fermés.