19/04/2013

13ème succès pour la soirée des Gens d’abord.

Nadia et Maxime.jpgPlus de 300 personnes s’étaient donné rendez-vous samedi dernier à la salle de l’équipe de Vottem à Herstal pour la 13ème édition de la « soirée des Gens d’abord », l’évènement annuel de la maison médicale « Médecine pour le Peuple » de Herstal et des conseillers communaux du PTB. Comme annoncé par le nombre de réservations, le succès fut au rendez-vous.

Hormis le délicieux barbecue et l’ambiance conviviale qui était une nouvelle fois de la partie, les conseillers communaux du PTB ont tenu à remercier tous les bénévoles et les militants qui contribuent à ce que cette soirée existe et soit une réussite. Et de rappeler le combat livré au quotidien pour une autre société à travers l’action de Médecine pour le peuple et du PTB.

Maxime Liradelfo, conseiller communal : « Les Gens d’abord, cette expression représente notre vision de société que nous tentons d’appliquer concrètement depuis des années avec notre maison médicale et notre parti. Une société où les gens sont le moteur et pas l argent. Une société qui part des préoccupations des gens, et pas l’inverse. Une société des Gens d’abord, pas du profit ! »

Maxime Liradelfo a également profité de la soirée pour rappeler la victoire de la lutte pour le modèle KIWI. Modèle qui sera très prochainement appliqué à tous les hôpitaux du pays et de souligner l’importance de l’action de Médecine pour le Peuple et du PTB dans cette lutte: «Aujourd’hui, c’est une victoire de notre combat pour le modèle KIWI qui permettra de diminuer le prix des médicaments pour les patients et pour notre sécurité sociale. Ce modèle que nous défendons depuis déjà des années sera désormais appliqué dans tous les hôpitaux du pays…J’ai encore en tête les déclarations de Jean-Pascal Labille, Ministre PS des entreprises publiques qui a déclarait il y a peu dans la presse: ‘Qu’on me donne un seul projet crédible du PTB’…Et bien désolé Monsieur Labille, cela fait déjà 2 projets crédibles du PTB : les 11 maisons médicales de Médecine pour le Peuple et le modèle KIWI. Apparemment, nous n’avons pas la même conception de la crédibilité ! »

Mais 2013 reste une année de défis, tant pour la maison médicale que pour le PTB. Des fonds sont encore nécessaires pour la rénovation de la maison médicale afin de pouvoir accueillir les patients dans de meilleures conditions encore, sans oublier l’achèvement des travaux du futur centre d’action du PTB qui se trouvera dans la salle à l’arrière de la maison médicale très prochainement. Cette année, les bénéfices de la soirée serviront à financer ces travaux.

La conseillère communale PTB, Nadia Moscufo, à quant à elle exposé les défis et les luttes qui nous attendent : «Après les promesses électorales, seule reste l’austérité. Le gouvernement veut faire 23 milliards d’économies, et ce n’est certainement pas en allant chercher l’argent dans les poches des millionnaires qu’ils le feront…La taxe des millionnaires que nous proposons avec le PTB ? Ils n’en veulent pas, alors que selon un sondage, 75% des Belges se disent favorables à cette taxe selon un sondage. Le gouvernement dit que ce n’est pas réaliste. Est-ce plus réaliste de faire payer 99% de la population qui n’est pas responsable de la crise ? Décidément le réalisme des uns n’est pas le réalisme des autres. »

Elle a également tenu à rappeler l’alternative politique que représente le PTB pour de plus en plus de gens : « En tant que parti de gauche, cela nous met devant de grands défis que nous allons tous ensemble relever…Comme lu dans la presse de ce matin, ‘le PS, pour la première fois depuis des décennies, n’est plus considéré comme le seul parti à gauche, le seul capable de dé fendre les travailleurs et les acquis sociaux. Ce n’est pas par hasard si des personnalités se détournent ouvertement du PS et regardent désormais vers une gauche plus radicale, considérée comme plus «originale ».’Et en effet, ‘originale’ car contrairement à la gauche caviar, se résigner n’est pas notre cheval de bataille. Nous continuerons à lutter en apportant des alternatives et aux cotés des Organisations syndicales dans les leurs actions dans les jours et les semaines à venir. »

Et de continuer : « C’est aussi pour mener ces combats qu’un centre d’action du PTB à Herstal est nécessaire. Les personnes qui souhaitent rejoindre notre équipe de bénévoles pour les travaux sont évidemment les bienvenus, ainsi que les dons, grands comme petits. »

Les commentaires sont fermés.