27/07/2013

Tikeboss, le rappeur albinos de Herstal qui fait le buzz sur la toile

D.MalvettiConnaissez-vous Tikeboss ? Ce jeune homme originaire de Herstal commence tout doucement à faire son petit bonhomme de chemin dans le milieu du rap et connaît un beau succès sur la toile. Son originalité ? Il est albinos !

Au premier regard, on ne peut s’empêcher de remarquer la particularité physique de celui qui se fait appeler Tikeboss. Le jeune homme de 21 ans souffre en effet d’albinisme, cette maladie génétique qui se caractérise par l’absence de pigmentation de la peau et des cheveux. Mais cela ne l’a pas empêché de réaliser ses rêves, dont celui de devenir rappeur.

Après une première démo, intitulée « Guantanamo », il s’est offert les services de DJ Jimmy, qui est devennu son beatmaker officiel en 2012. Ensemble, ils ont enchaîné les nouvelles chansons. «  En tout, j’ai 15 titres studio à mon actif  ».

Et parmi eux, « Mozart », un titre en hommage à sa ville natale, Herstal, sorti il y a peu. «  J’aime ma ville et mon quartier de La Préalle où j’ai grandi. Je tenais donc à en faire une chanson, mais il faut savoir que c’est une coutume chez les rappeurs de rendre hommage à leurs racines et de les défendre  ».

Un titre à découvrir ci-dessous. Et Tikeboss ne compte pas s’arrêter en si bon chemin puisqu’il prépare son premier album.

 

Retrouvez son interview complète dans La Meuse de ce samedi.

26/07/2013

Réaménagement du Pôle Marexhe - gare à Herstal

 

Marexhe, Tecteo, Resa, Gaz, CILE, Marexhe, Ville de Herstal

Nous vous informons que les travaux de réaménagement du pôle Marexhe-gare à Herstal, incluant les voiries du carrefour, débuteront la semaine du 29 juillet 2013. Ils seront précédés, durant le mois de juillet, par des interventions de Tecteo Resa secteur Gaz et de la CILE, principalement.   

Chantier prioritaire dans le cadre de la rénovation urbaine du centre de Herstal, l’ancien quartier du carrefour Marexhe et de la gare SNCB a manifestement subi l’outrage des ans et de la crise industrielle. Situé au cœur du périmètre de rénovation urbaine défini par la Wallonie, ce (double) pôle va très bientôt faire l’objet d’une rénovation en profondeur, d’une mutation totale en fait.

Le projet global comprend notamment la création d’espaces publics et de liens vers les voies de chemin de fer, l’implantation du nouveau bâtiment pour la gare, la réfection des rues Marexhe, de la Station et Saint-Lambert, sans oublier l’implantation probable d’un arrêt du tram couplé à celui du train.

Au-delà des voies, sera également crée un parc arboré et communautaire, vers le Champ des Oiseaux.

Optimalisation de la multimodalité des transports, des parcours piétons et cyclables, aménagement d’espaces publics, de parkings, verdurisation : promenade verte, espaces communautaires,... sont au cœur de ce dossier qui rendra au carrefour Marexhe et à ses environs son rôle de pôle naturel d’attractivité et d’activités, d’autant plus que l’ancienne gare sera transformée par l’intercommunale de développement SPI en un Espace Entreprises et qu’une mini-zone d’activités économiques propres devrait aussi voir le jour au nord des voies.

Enfin, un partenariat public-privé (PPP), à nouer par la régie communale autonome Urbeo, permettra de doter ce pôle d’un ensemble de logements (une quarantaine d’appartements de qualité) et de commerce (des enseignes situées au rez-de-chaussée)                     

17/07/2013

Des centaines de cafards dans une maison de la rue Rogivaux à Herstal

cafards.jpgDans le quartier de Préalle-Bas, des centaines de cafards ont pris possession d’une maison dont les locataires sont à l’étranger depuis plusieurs semaines. Depuis lundi soir, les insectes envahissent la rue et infestent déjà une dizaine d’autres maisons.

Les voisins, en colère et effrayés, appellent à l’aide. La commune va intervenir… mais ce ne sera pas avant lundi prochain !

C’est un véritable film d’horreur que les habitants de la rue Rogivaux, à Herstal, vivent depuis trois jours. Dès que le soir tombe, des dizaines de cafards sortent de dessous la porte de la maison située au numéro 31. Les insectes envahissent la rue, qu’ils traversent désormais allègrement pour aller infester tous les voisins. Une dizaine de maisons sont déjà touchées, et le phénomène ne fait qu’empirer de jour en jour. Toute la rue tremble, désormais.

«  J’ai sonné à la police lundi vers 22h30 pour signaler le problème après avoir trouvé plusieurs cafards chez moi  », explique la voisine de la maison juste à côté. «  Le service de l’Environnement est venu mardi matin et le dossier a été transmis à l’insalubrité  ».

Ce mercredi matin, c’est Rentokil, entreprise spécialisée dans la désinsectisation, qui est passée à son tour, alertée par la commune de Herstal. Bien que rodée à ce genre de situations, Rentokil reconnaît avoir rarement déjà vu ça : «  C’est une énorme infestation. Pour en être à ce point-là, ça doit remonter à six ou huit mois, au minimum. Il doit sûrement y avoir plusieurs centaines de cafards dans la maison  ».

Cécile Vrayenne

Plus d’informations à ce sujet dans La Meuse de ce matin, ainsi que dans nos éditions numériques, sur http://num.sudinfo.be