10/09/2013

Ils sont au salon Talentum: la FN Herstal veut "renforcer son image d'entreprise dynamique"

FN Herstal.jpg

Fondée il y a bientôt 125 ans, la FN Herstal équipe aujourd’hui des milliers d’unités militaires, forces de l’ordre et forces spéciales dans le monde. L’entreprise liégeoise réalise 326 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit 63 % du chiffre du Groupe Herstal (Top Trends 2012). En prélude à sa participation au salon Talentum le 17 septembre prochain à Liège, nous avons interrogé Stéphanie Heng, directrice de la communication de l’un des leaders mondiaux dans les domaines de l’armement léger civil et militaire.

« Nous prendrons part au salon Talentum avec deux objectifs principaux », explique-t-elle. « Nous voulons renforcer notre image d’entreprise dynamique et recruter du personnel pour la quarantaine de postes vacants actuellement dans notre groupe. »

L’entreprise, qui emploie plus de 3000 personnes dans le monde dont 1500 en Belgique (Top Trends 2012), recherche notamment des ouvriers dans les domaines de l’usinage, de la mécanique, de l’électromécanique, de l’électronique et de la métrologie, des dessinateurs industriels, des ingénieurs civils ou industriels à orientation mécanique ou électromécanique ainsi que des informaticiens.

« Au-delà des compétences techniques, nous accordons une importance particulière à la personnalité des candidats », développe la directrice de la communication. « Nous recherchons des personnes sérieuses, engagées envers leur entreprise, dotées d’un sens de l’équipe et d’une bonne ouverture d’esprit. Respect du client, souci du développement personnel et volonté d’apprendre sont d’autres qualités auxquelles nous sommes attentifs chez un candidat. »

FN Herstal se distingue par la fidélité de son personnel et une grande fierté d’appartenance : le résultat d’une politique RH axée sur la sécurité et la formation, selon Stéphanie Heng. « En matière de formation, nous nous situons au-delà des objectifs sectoriels. Ce point fort est couplé à des investissements continus en recherche et développement et à notre caractère international. Nous avons une politique proactive en matière de santé et de sécurité. Nous la menons en étroite collaboration avec les services de prévention et de protection au travail et la médecine du travail. »

En recherche de techniciens qualifiés

André Leclercq, le Directeur des Ressources Humaines de FN Herstal, conseille à tous les jeunes qui voudraient intégrer l’entreprise de s’orienter vers une formation spécialisée. Les profils de techniciens qualifiés en mécanique, en électromécanique et en électronique sont actuellement parmi les plus recherchés.

> Le salon Talentum se déroulera le mardi 17 septembre prochain à Liège Airport (Bierset).

09/09/2013

La ville de Herstal veut empêcher que le TC Smash 51 ne devienne un club de minifoot

Luc GochelLes 450 membres du TC Smash 51 de Liers ont appris avec tristesse cet été que leur club de tennis allait être vendu et transformé en club de minifoot. Vu que l’activité tennistique serait réduite à quasi rien à Herstal et qu’un club de minifoot engendre davantage de nuisance pour le village de Liers, la ville de Herstal s’est lancée à la recherche de subsides pour permettre aux propriétaires de ne pas vendre et d’effectuer les investissements nécessaires.

En échange, un partenariat serait établi avec la ville pour que les élèves des écoles puissent y bénéficier d’heures d’initiation au tennis et que des candidats d’une entreprise de formation par le travail soient accueillis dans le restaurant.

Deux réunions sont prévues cette semaine pour essayer de concrétiser ce projet.

Luc Gochel

Lisez l’article complet dans La Meuse de ce lundi matin ou sur notre édition numérique.

05/09/2013

Une Cadillac plonge dans le Canal Albert à Herstal

cadillac.jpgUne voiture de type Cadillac a quitté sa trajectoire jeudi matin, peu après 06h00, et est tombée dans le canal Albert, à hauteur de la place Licour, à Herstal. Les pompiers de Liège et les hommes-grenouilles de leur brigade subaquatique se sont rendus sur place. Le trafic fluvial a été interrompu.

Les plongeurs ont effectué des recherches alors que la visibilité sous l’eau était quasi nulle. Ils ont cependant pu relever le numéro de plaque de la voiture. Selon l’immatriculation, il s’agirait d’une Cadillac appartenant à un habitant de Waremme.

Les hommes-grenouilles ont par ailleurs constaté que deux vitres du véhicule étaient brisées.

Peu avant midi, les plongeurs procédaient toujours à l’arrimage de la voiture afin de la remonter à la surface. Ce n’est que lorsque le véhicule sera sorti de l’eau que l’on pourra établir avec certitude que personne ne se trouve à l’intérieur de l’épave.

Les manoeuvres d’arrimage étant compliquées, la circulation fluviale a été interrompue sur le canal Albert, où de nombreux bateaux sont à l’arrêt.