08/09/2014

Frédéric Daerden (PS):«Changer la dynamique de la Fédé du PS liégeois»

Gaspard GROSJEAN,Chargé d’amplifier l’action commune à Liège, Frédéric Daerden prend son rôle à cœur et veut complètement changer la dynamique au sein du PS liégeois. Il n’exclut d’ailleurs pas de se présenter à la présidence de la Fédé. Le Herstalien pointe du doigt le contrôle de Tecteo et promet que le PS mènera une opposition forte au fédéral. Extraits de la grande interview politique à découvrir ce lundi dans La Meuse.

Vous aviez tenu des propos assez cinglants dans la presse vis-à-vis de certaines personnalités du PS liégeois le lendemain des élections. Vous le regrettez aujourd’hui ?

Pas du tout. Je n’ai aucun regret parce que je pense que mes propos étaient pleins de bon sens et remplis de pertinence. Et puis il y a eu, dans les jours qui ont suivi, plusieurs réunions organisées au niveau de la Fédé du PS liégeois. Puis il y a eu les vacances. Elles sont désormais passées et j’espère que l’on va continuer à aller de l’avant. En tout cas, on peut compter sur moi, j’ai déjà commencé le travail pour amplifier l’action commune.

Willy Demeyer reste la bonne personne pour diriger la Fédé ?

Ce sera aux affiliés de le dire lors de l’élection à la mi-2015. Je considère pour ma part, et je ne suis pas le seul, que notre fédération, depuis les 9 ans de présidence de Willy, a connu de bons résultats électoraux. Sauf le dernier. Ça, c’est une chose.

Deux, la Fédé de Liège, dans sa gouvernance, dans son poids au sein du parti, dans sa relation avec les militants, a perdu des plumes. C’est pourquoi il faut changer cette dynamique. Nous avons, au sein de la Fédé, de nombreuses personnes qui peuvent y contribuer.

Gaspard GROSJEAN

06/09/2014

La Ville de Herstal soutient les fruiticulteurs de la Basse-Meuse

photo (5).JPG

Frédéric Daerden, Député-Bourgmestre de Herstal, a personnellement participé, ce mercredi matin, à la distribution de pommes et de poires produites en Basse-Meuse et achetées par la Ville pour l’ensemble des élèves du réseau communal. 

Il a pu les sensibiliser, ainsi que leurs parents, à l’importance de consommer quotidiennement des fruits issus de notre région afin de soutenir un secteur agroalimentairemis en difficulté par l’embargo décrété par la Russie le 7 août dernier.

 

En effet, c’est un marché majeur pour les producteurs wallons qui se voit brutalement fermé. En outre, l’embargo russe se traduira également par une pression à la baisse sur les prix de pommes et de poires générant des revenus insuffisants pour vivre.

 

Par ailleurs, des récoltes entières pourraient ne pas trouver de débouchés augmentant sensiblement le risque de gaspillage. « J’invite les producteurs disposant d’excédants de production à se mettre en relation avec les banques alimentaires et de mettre en place les collaborations utiles ».

 

Au-delà de la production fruiticole, c’est tout un secteur qui est menacé. L’industrie laitière manifeste d’ailleurs son inquiétude.

 

Plus que jamais, Frédéric Daerden rappelle donc l’importance de consommer des produits locaux. « Il y a un enjeu d’emploi évident ! », dit-il. « Nous nous inscrivons très clairement dans le cadre fixé par la Wallonie. Il faut mobiliser les moyens suffisants et débloquer les aides les plus adaptées tant au niveau régional qu’européen. Il faut aussi multiplier les actions de promotion et de sensibilisation auprès des ménages belges pour booster la demande locale ! C’est l’objectif que nous avons visé par l’action menée dans nos écoles maternelles et primaires. 2500 enfants ont été concernés et, à travers eux, autant de familles. Nous espérons ainsi changer les habitudes de consommation et apporter notre pierre à l’édifice », conclut-il.

les 6 et 7 septembre à Herstal (La Préalle-Bas) : grande fête médiévale organisée par la Charlemagn’rie avec le soutien de la Ville de Herstal

 

charlemagnerie.jpgOyez, oyez bonnes gens : que résonnent les trompettes, il faut annoncer la fête ! De tous les comtés, chacun est cordialement invité les samedi 6 et dimanche 7 septembre, dès 12 heures, à participer à la grande fête médiévale organisée par la Charlemagn’rie asbl, lors des 38e Festivités, dans le quartier de la Préalle-bas à Herstal.

 

Durant ces deux jours, la compagnie de Saint Graal, de la Cour des Miracles et artisans animeront le campement situé autour de l’église. Vous assisterez, entre autres, à des combats de chevaliers sous l’égide de la Fédération d’escrime médiévale, au rythme des percussions de Sursum Corda. L’ensemble musical Mahèdje vous initiera aux sonorités particulières des instruments médiévaux. Quant à l’Anim’Ânerie asbl elle proposera, aux enfants, des balades à dos d’âne ainsi qu’en charrette.

 

Parmi les moments forts de ce week-end, épinglons l’inauguration officielle le samedi à 14h30, les lanceurs de drapeaux d’Alcuone, la nocturne médiévale, à 21 h, et le feu d’artifice musical à 22 h 30.

 

Vous pourrez aussi faire bonne chère à notre restaurant, au stand des produits régionaux… et vous désaltérer à nos différents bars (bières spéciales, vins…).

 

C’est certainement le rendez-vous familial et convivial de la rentrée à ne pas rater à Herstal !

Programme complet disponible sur : www.charlemagnrie.be - Info : 04 240 57 20.

 

Le vernissage de l’exposition : Charlemagne, les sculptures de Yohan Muyle et les réalisations de l’atelier « Peinture créative » aura lieu le vendredi 5 septembre à 19 heures à l’église de la Préalle-bas, suivi de l’ouverture du bistrot à vins et à, 22 heures, du concert de « The Funky Family » (Entrée : 7 €).

 

Les amateurs de danses se donneront rendez-vous le dimanche après-midi, de 15 h à 19 h pour le traditionnel « Thé dansant » animé par Tony Alfano, salle du Vî Tinlot.

 

TARIFS entrée - Accès au site, par jour

 

Enfants de moins de 7 ans = gratuit / Enfants de 7 à 14 ans = 2 euros / Adultes = 5 euros

Toute entrée payée après 19 h le samedi donne droit à l’accès gratuit au site le dimanche

L’entrée du samedi comprend la nocturne et le feu d’artifice. Le vendredi soir, l’entrée est libre à l’exception du concert : 7 euros.