26/09/2013

Un nouveau système est mis en place pour le rechargement des compteurs à budget

Tecteo, Resa, Stéphane Moreau, compteurs, budget, GRD, ORES, Resa Electricité, Resa Gaz À compter du 1er octobre, les rechargements des compteurs à budget ne pourront plus s’opérer via les cabines téléphoniques de Belgacom. De nouvelles bornes de rechargement sont désormais disponibles dans les bureaux d’accueil des gestionnaires de réseaux de distribution, dans certains CPAS et chez de nombreux commerçants.

Les gestionnaires de réseaux de distribution (GRD) wallons sont soumis à des obligations de service public qui prévoient notamment le placement d’un compteur à budget chez les personnes en difficulté de paiement. Un compteur à budget fonctionne comme un compteur classique mais dispose d’une fonction de « prépaiement » activée via une carte à puce rechargeable. En Wallonie, on dénombre aujourd’hui environ 90.000 clients utilisant un compteur à budget électricité ou gaz tous GRD confondus.

Il est du ressort des GRD de mettre à la disposition des clients concernés un système de rechargement pour leur compteur. Le régulateur prévoit l’obligation d’avoir au minimum un point de rechargement par commune, accessible pendant les heures ouvrables. Jusqu’à présent, les clients disposant d’un compteur à budget pouvaient recharger leur carte dans les bureaux d’accueil des gestionnaires de réseaux, dans certains CPAS et dans les cabines téléphoniques publiques.

Dans le contexte du démantèlement progressif de ces cabines, de la disparition annoncée du système de paiement Proton et suite à l’abandon de l’application de rechargement par Belgacom. les clients ne pourront plus recharger leur carte dans les cabines Belgacom à partir du 1er octobre prochain. D’un commun accord, l’ensemble des GRD wallons (ORES, TECTEO Résa Electricité, TECTEO Résa Gaz, Régie de Wavre, AIESH, AIEG et PBE) ont travaillé avec un prestataire de service externe afin de mettre sur pied une nouvelle solution permettant de recharger les compteurs via des terminaux bancaires.

Depuis mars 2013, cette solution a progressivement été mise en place dans de nombreux CPAS et chez des commerçants. Actuellement, près de 200 CPAS et 650 commerçants répartis sur tout le territoire wallon participent au programme. Ils sont identifiables grâce au pictogramme ci-contre, affiché notamment en vitrine et sur le terminal de paiement. Leur nombre devrait encore augmenter dans les semaines à venir pour atteindre 800 commerces de proximité proposant ce service, gratuit pour les clients.

Une campagne de communication préalable a été organisée afin d‘informer tous les clients concernés par ce changement. Une brochure explicative a été mise à leur disposition et est disponible dans tous les bureaux d’accueil des GRD. Les clients désireux d’obtenir plus d’information sur les nouveaux lieux de rechargement proches de chez eux peuvent pour cela contacter les GRD ou tout simplement visiter leur site web respectif.

28/08/2013

Plus de 1000 panneaux solaires sur un bâtiment de TECTEO à Herstal

 

Tecteo Energy Herstal.jpg

L’efficacité optimale des ressources et la réduction de leur consommation sont désormais des priorités absolues pour TECTEO. Depuis 2011, en développant des unités décentralisées production d’électricité sur ses propres bâtiments, TECTEO entend alléger son empreinte carbone, contribuer au développement durable et jouer un rôle de premier plan dans ce domaine.

En 2011, le centre de formation de TECTEO situé à Flémalle était le premier bâtiment du groupe à s’équiper d’une installation photovoltaïque. Fort de ce premier succès, TECTEO a inauguré, en 2012 sa seconde centrale photovoltaïque sur un des ses bâtiments à Herstal. Orientée Est/Ouest sans ancrage, cette installation de 1.020 panneaux photovoltaïques sur une surface d’environ 2.300 m2, produira près de 212.500 kWh/an pour un taux d’autoconsommation global de 85 %.

15/07/2013

En Hommage 
à Michel Daerden...

Michel Daerden, Frédéric Daerden, Stéphane Moreau, Hommage, Commune d'Ans, HerstalLe 5 août prochain, cela fera un an que Michel Daerden nous quittait. L’homme politique ansois aura marqué les esprits. Sa personnalité n’a laissé personne indifférent, même au-delà de nos frontières. «On me parle toujours de papa à Liège, partout en Belgique et même à l’étranger» nous confiera son fils Frédéric Daerden, Eurodéputé-Bourgmestre de Herstal.


Cet homme politique illustre apprécié de beaucoup et que l’on surnommait «Papa» fait partie des personnalités importantes de Ans et de Liège. Pour permettre aux citoyens de lui rendre hommage, les enfants de Michel Daerden - Frédéric, Aurore et Elena - ont souhaité qu’un monument lui soit érigé. Les autorité communales ansoises ont immédiatement répondu positivement à cette requête. Un emplacement sera réservé dans le cimetière d’Alleur, où les cendres de Michel Daerden reposent déjà dans le caveau familial. 


C’est l’artiste sérésienne, Carine Delecourt, qui réalisera l’ouvrage. Elle a auparavant réalisé le monument funéraire de Guy Mathot. Le monument sera composé d’une sculpture de cristal et de métal et comprendra une gravure sur verre de Michel Daerden. Les cendres seront transférées pour le 5 août prochain, premier anniversaire de la disparition de Michel Daerden. La famille du défunt pourra ainsi se recueillir en toute intimité sur la parcelle attribuée à l’ancien bourgmestre d’Ans qui sera la première personnalité à reposer dans ce nouvel espace du cimetière d’Alleur. En effet, la personnalité de l’homme politique a amené le conseil communal à la réflexion suivante: Michel Daerden ayant rendu des services importants à la commune d’Ans, d’autres hommes ou femmes politiques, sportifs, scientifiques ayant fait de même pourront l’y rejoindre. 


La famille a choisi la date d’anniversaire de Michel Daerden, le 16 novembre, pour commémorer sa mémoire avec les citoyens.


Le coeur de Loncin à son nom


Loncin l’a vu naître, grandir, user ses fonds de culotte sur les bancs de son école, faire la fête dans la salle des Tilleuls, devenir père et homme politique! Et même quand il déménage à Alleur, c’est pour habiter rue de Loncin.


Le projet de réhabilitation du centre de Loncin, Michel Daerden y avait déjà travaillé de son vivant. «Nous avions fait les premières études de ce projet ensemble» explique Stéphane Moreau, Bourgmestre actuel d’Ans. Il était plus que normal et même logique que cette nouvelle place porte son nom. La Place Michel Daerden devrait être inaugurée dans un an. Les travaux débuteront fin de cette année. L’espace aux alentours de l’église et de la bibliothèque sera complètement restructuré jusqu’à l’arrière de la salle des Tilleuls avec des espaces verts, une zone semi-piétonnes aux abords de l’école.


Une place qui sera conviviale à l’image de celui dont elle portera le nom.