18/01/2014

Les jeunes ont la parole à Herstal : renouvellement du communal des jeunes

ccj herstal.jpg

Afin de donner la parole aux jeunes, la Ville de Herstal a mis en place, en mars 2012, un conseil communal des jeunes. Ce conseil, organe participatif par excellence, est également un véritable lieu d’apprentissage de la démocratie, de l’engagement individuel et un outil d’éducation à la citoyenneté.

Les jeunes peuvent y faire entendre leur voix, soumettre leurs idées et leurs préoccupations et proposer des idées, projets ou actions à mettre en place, en concertation avec les autorités communales, les services et les citoyens 

Le conseil communal des jeunes, fort d’une première expérience réussie avec la réalisation, notamment, .de l’ambitieux « projet Handicap », sera renouvelé en mars 2014. L’appel est donc lancé aux candidats motivés !

Ce conseil s’adresse aux jeunes domiciliés dans l’entité de Herstal et âgés de 12 à 14 ans inclus au moment des élections (16 mars 2013). « Il s’inscrit en outre dans la continuité du Conseil communal des enfants de Herstal déjà bien actif depuis 2005 au sein de notre Ville », souligne Frédéric Daerden, Député-Bourgmestre en charge de la Citoyenneté, du Conseil communal des enfants et du Conseil communal des jeunes.

Renseignements : Sylvie Eloi 04 240 65 46 et Delphine Verhees 04 240 65 17 (animatrices CCJ) - ccj@herstal.be.

Voeux du Collège communal de la Ville de Herstal

 

Frédéric Daerden, voeux, Ville de Herstal, Herstal

Avec l’Eurodéputé-Bourgmestre Frédéric Daerden et le Secrétaire communal Patrick Delhaes,  l’ensemble du Collège communal de Herstal  vous souhaite une merveilleuse année 2014 !

28/12/2013

Le PTB a réalisé une vidéo avec des citoyens contre le parking payant à Herstal

video-le-ptb-et-les-citoyens-contre-le-parking-payant-her...

Le PTB a récemment convié les Herstaliens à se rassembler devant l'hôtel de ville de Herstal pour protester contre le parking payant. Le conseil communal devait voter un contrat liant la ville à la multinationale Besix Park pour 40 ans. La société privée empochera 91% des bénéfices.

Pour le PTB, la majorité PS-EPH du Bourgmestre Frédéric Daerden n'a pas voulu tenir compte de l'opposition des 5800 citoyens qui avaient signé une pétition contre le projet.