12/12/2013

Remise des prix de l'égalité des chances de Herstal

égalité.jpg

Remise des prix de l'égalité des chances de Herstal. Outre la maison des associations, Érable génération ou l'école Lambert Jeusette, le prix de l'excellence doté de 1500 € pour la lutte contre la pauvreté a été attribué à l'asbl Goupille.

09/12/2013

Visite Ministérielle chez Techspace Aero et au groupe FN Herstal

marlabi.jpg

Ce lundi, Frédéric Daerden, Eurodéputé-Bourgmestre de Herstal, a eu le plaisir de visiter deux des fleurons herstaliens de l’industrie wallonne en compagnie de Jean-Claude Marcourt, Vice-Président du Gouvernement wallon en charge de l'économie et de Jean-Pascal Labille, Ministre fédéral de la coopération au développement et aux entreprises publiques.

Pour Frédéric Daerden "Nous sommes tous les trois sensibles dans notre champ de compétence à la nécessité de soutenir et de développer la production industrielle dans notre pays. Nous avons eu l'occasion d'aller à la rencontre des dirigeants et des travailleurs de Techspace Aero et du groupe FN Herstal".

A elles deux, elles emploient directement plus de 2.500 personnes et participent, au travers de dizaine de sous-traitants locaux, au maintien de centaines d'emplois indirects complémentaires.

Le secret de ces deux entreprises en croissance : l'investissement dans la recherche et le développement, la maîtrise des éléments sensibles de la production et la participation publique dans l'actionnariat, gage de stabilité.

"Nous nous accordons pour dire que la production industrielle doit être soutenue directement : plan Marshall, Invests publics, partenariat avec les centres de recherche ou aux travers de législations qui protègent nos travailleurs du dumping social".

Extension 4 des Hauts-Sarts : pas d'entreprises logistiques

L'agence de développement économique pour la province de Liège a clarifié ses intentions quant à la destination de l'extension 4 des Hauts-Sarts. Il n'est pas question pour elle d'y implanter des entreprises spécialisées dans la logistique "Un projet était lié à la venue d'un centre de distribution du groupe Delhaize mais il n'est plus d'actualité", dit Françoise Lejeune, la directrice de la SPI qui précise encore "s'il est possible qu'il y ait aux Hauts-Sarts 4 une enseigne de distribution, ou une à deux PME dont une partie de l'activité peut être assimilée à de la logistique, cela se limitera à ça". L'agence de développement économique souhaite affecter sur les 60 hectares escomptés, 50 hectares à des activités de production affectées anciennement aux zones artisanales. Les 10 autres hectares seront des zones tampons créées afin de ne pas nuire aux riverains qui s'opposent à cette extension.