22/01/2015

« Herstal Ré-Évolution » sélectionné pour le « Belfius Smart City Award 2015 »

Photo Herstal Centre administratif façade HD.jpg

Il y a quelques mois, Belfius lançait, en partenariat avec Le Vif/L’Express et Knack, Proximus et Accenture, la première édition du « Belfius Smart City Award », un concours[1] visant à primer la ville ou commune la plus créative en matière d'innovation durable.Au terme des présélections, dix projets émanant de villes et communes des trois régions ont été retenus par un jury professionnel en vue de la finale. Parmi ceux-ci, le projet « Herstal Ré-Évolution »

Qu’elles soient grandes ou plus petites, nos villes et communes n’ont d’autre choix, pour rester attrayantes, que de devenir « smart », c’est-à-dire de mettre en place des solutions intelligentes, innovantes et durables pour diminuer leur impact environnemental, utiliser davantage les énergies renouvelables, mieux répondre aux besoins essentiels des citoyens et améliorer leur qualité de vie.

Soucieuse de contribuer à susciter une véritable dynamique autour de cette démarche « Smart Cities » en Belgique, Belfius organise, en collaboration avec Le Vif/L’Express et Knack et avec le soutien de Proximus et d’Accenture, un concours à destination des pouvoirs locaux dont le but est de récompenser le projet le plus « smart » porté et réalisé par une ville ou une commune du pays.

Le 17 décembre dernier, un jury professionnel, composé notamment de personnalités académiques et de spécialistes Smart Cities des partenaires précités, a sélectionné dix projets qui se distinguent particulièrement par leur caractère à la fois durable, innovant et intégré, parmi lesquels le projet « Herstal Ré-Évolution ».  

Herstal Ré-Évolution 

Rénover et redessiner le centre-ville, améliorer le cadre de vie des habitants et la qualité des services à la population, promouvoir l’utilisation des modes de transport alternatifs via une politique de mobilité volontariste, soutenir le développement du commerce de proximité, attirer de nouvelles entreprises qui créeront de l’emploi et de la richesse, favoriser la transition vers l’économie dePhoto Herstal Centre administratif LD.jpg demain… : depuis une dizaine d’années, la ville de Herstal s’est engagée dans un vaste projet de redynamisation et de revitalisation urbaines.

Etape clé de ce projet, le réaménagement complet de la place Jean Jaurès pour en faire une place publique « nouvelle génération » où innovation, économies d’énergie et nouvelles technologies sont mises au service des citoyens.

Simple parking jusqu’il y a peu encore, la place Jean Jaurès est aujourd’hui devenue un lieu de rencontre et de dialogue convivial, agrémenté de bancs, d’arbres et d’une fontaine, et équipé d’un éclairage LED innovant, en hauteur et au sol, délimitant les différents espaces et soulignant le caractère dévolu à l’une ou l’autre activité, tout en permettant une diminution de la facture énergétique. À souligner également l’éloignement volontaire des véhicules motorisés de cette nouvelle place communale, ce qui contribue notamment à réduire sensiblement la pollution sonore et atmosphérique au centre-ville.

Dans le prolongement de ce réaménagement, un nouveau centre administratif, à l’architecture révolutionnaire, est en train de voir le jour et viendra renforcer le côté moderne et innovant de la place.

Envisagé dans un souci de synergie et de mutualisation des services, ce nouveau centre administratif permettra un regroupement structurel, non seulement des services communaux, mais également avec le CPAS, favorisant ainsi la collaboration entre le personnel des deux entités et améliorant également l’accessibilité et la visibilité des services aux citoyens, tout en générant des économies d’échelle.

Ce nouveau centre administratif fonctionnera sur le principe d’une e-administration et des bornes intelligentes à destination des citoyens seront installées. Administrés et visiteurs pourront bénéficier du wifi gratuit dans les bâtiments communaux mais également sur la place Jean Jaurès.

Au-delà de son image contemporaine et audacieuse, ce centre administratif se distingue également par son caractère innovant sur les plans technique et environnemental. Sa toiture et ses murs extérieurs végétalisés permettent au bâtiment, répondant aux conditions « basse énergie », de jouer un rôle de protecteur contre les pollutions urbaines, de producteur d’oxygène et d’épurateur d’air. Il est en outre muni de panneaux solaires pour la production d'eau chaude destinée aux sanitaires et/ou au chauffage des locaux.

Situé sur un terrain de près de 17.000 m² anciennement occupé par un bâti disparate dont le sol a été assaini, l’espace dédié à ce nouveau centre administratif sera complété par une promotion immobilière comprenant logements et bureaux ou du petit artisanat, ainsi que par un parc public et un parking de 250 places. Jouxtant la place communale, un nouveau centre sportif rejoindra également les infrastructures de la piscine existante.

Le réaménagement complet de la place Jean Jaurès et la construction du nouveau centre administratif de Herstal s’inscrivent dans un vaste ensemble de projets complémentaires et transversaux qui ont pour fil conducteur la renaissance d'une cité sur des bases saines et durables dans un environnement agréable. Il apparaît donc clairement que les projets « smart » entamés ont un impact direct et significatif sur le quotidien de la population.

Parce que 98 % des Belges vivent dans des zones urbaines et que les villes de demain concernent aussi bien les générations futures qu’actuelles,  le grand public – et notamment les habitants de Herstal – pourra voter pour son projet préféré en novembre prochain.

Les résultats de ce vote seront pris en considération pour l’attribution du prix au meilleur projet « Smart City » par le jury professionnel. La cérémonie de remise du Belfius Smart City Award 2015 se déroulera le 2 décembre 2015 en présence des dix villes et communes sélectionnées.

27/03/2013

La section du PTB de Herstal a mené une action ce mercredi matin devant l’agence de banque BELFIUS de la rue de la Clawenne (quartier Pontisse) à Herstal

PTB, Herstal, Belfius, ville de Herstal, Maxime Liradelfo, Dexia, Pontisse

La section du PTB de Herstal a mené une action ce mercredi matin devant l’agence de banque BELFIUS de la rue de la Clawenne (quartier Pontisse) à Herstal. Le but de cette action était de marquer son opposition à la décision de BELFIUS de fermer définitivement à la fin du mois de mai 2013 cette agence de quartier. Le PTB y voit une fois de plus, la disparition d’un service de proximité pour les citoyens habitant les quartiers de Herstal.

Maxime Liradelfo, conseiller communal PTB à Herstal : « c’est complètement absurde de vouloir fermer une agence fréquentée par la plupart des habitants du quartier. Une telle agence joue un rôle de proximité dans un quartier comme celui-ci. Si l’agence ferme, il faudra se rendre dans le centre de Herstal. Cette agence joue également un rôle social important pour les personnes qui n’ont pas accès à internet ou ont plus difficile de se rendre dans le centre de la ville, notamment les personnes âgées ou à mobilité réduite…»

Le conseiller souligne également les répercussions sur le commerce local : « Plusieurs personnes qui sont de passage pour faire leurs courses dans les magasins du quartier utilisent également le bancontact de la banque car beaucoup de petits commerçants n’en disposent pas vu le coût que cela représente pour eux… »

Et de continuer : «Il est clair que la ville ne doit pas laisser passer cette fermeture qui aura des répercussions sur le quotidien des gens du quartier. Avec le PTB, nous défendons le droit à des quartiers intégrés où chacun a droit à des services publics : Un bureau de poste, une banque, une mairie de quartier, une pharmacie…nous n’acceptons donc pas que tous les services soient centralisés uniquement dans le centre de la ville en ne laissant rien dans les quartiers. C’est notre programme, nous avons été élus pour cela, et c’est pour cela que nous nous battrons avec les citoyens! »

Pour terminer, Maxime Liradelfo à tenu à rappeler qu’après le sauvetage de Dexia, devenue BELFIUS, la banque est aujourd’hui détenue à 100% par l’Etat belge. «Dexia a été sauvée par l’Etat belge, donc avec les impôts des citoyens, et en guise de remerciement, la banque décide de priver le citoyen de son agence de quartier. BELFIUS est aujourd’hui une banque publique avec un bénéfice net de 415 millions d’euros en 2012. Nous sommes en droit d’attendre qu’elle remplisse son rôle : assurer un service de proximité au public en maintenant ouvertes ses agences dans les quartiers ! »