11/03/2013

Policiers receleurs: collège communal extraordinaire ce lundi à Herstal

police h.pngJeudi dernier, on apprenait que quatre policiers d'Herstal -trois inspecteurs de la Police Judiciaire et un inspecteur de la Brigade d'Intervention- étaient soupçonnés d'avoir détourné, pour leur propre compte, des objets saisis lors d'enquêtes et de perquisitions. L'un d'entre eux (un inspecteur de la PJ) se trouve actuellement incarcéré à la prison de Lantin, les trois autres sont en liberté mais suspendus de leurs fonctions. Ils seront d'ailleurs entendus ce lundi par leur chef de corps.

L'affaire fut révélée alors qu'un cinquième policier, inculpé pour le meurtre de sa femme, avait avoué qu'il lui était arrivé, à lui ainsi qu'à 4 de ses collègues, de s'emparer de quelques objets lors de perquisitions avant de les vendre sur internet.

Ce lundi matin, le bourgmestre d'Herstal Frédéric Daerden a réuni un collège de police extraordinaire et cela, notamment, pour réaffirmer son soutien et sa confiance à l'ensemble du personnel: "Je crois que c'est important de pouvoir confirmer notre confiance et notre soutien à l'ensemble du personnel et de faire en sorte que ce personnel puisse continuer à assumer pleinement ses missions" explique le bourgmestre d'Herstal. "Ce matin, nous avons voulu, dans le cadre d'un collège spécial de police, prendre les mesures permettant d'assurer cela. Et prendre ces mesures, c'est notamment désigner un avocat permettant de nous conseiller en la matière, c'est aussi demander que la semaine prochaine, notre chef de zone nous fasse un rapport complémentaire avec des mesures précises et affinées quant aux engagements, quant aux glissements de personnel pour assurer les activités".

Parmi les 4 policiers, un se trouve actuellement incarcéré, les trois autres ont été suspendus sur décision du chef de corps. Une décision qui devrait être confirmée par le bourgmestre d'ici fin de semaine.