04/03/2013

La cheffe des libéraux au Conseil communal de Herstal mariée par le mayeur Frédéric Daerden

jen.jpg

Ce samedi était un grand jour pour la cheffe de groupe MR de Herstal, Jennifer Maus. Elle a en effet scellé son destin à celui de l’homme qu’elle aime à la maison communale de Vottem lors d’une cérémonie orchestrée par le bourgmestre socialiste, Frédéric Daerden.

La jeune femme craignait que le bourgmestre soit, comme à son habitude, en retard. Il n’en fut cependant rien ! Alors que la cérémonie devait débuter à 10h30, le mayeur a franchi les portes de la maison communale de Vottem à 10h25, pas peu fier d’annoncer qu’il avait tenu sa promesse : « Elle se plaint que je suis toujours en retard, mais aujourd’hui, je parie que c’est elle qui sera en retard ».

Et Frédéric Daerden ne croyait pas si bien dire. Car ce n’est que vers 10h50 que la Citroën Traction qui véhiculait la mariée s’est garée devant le bâtiment. En est sortie une Jennifer Maus resplendissante dans sa robe blanche surmontée d’une fourrure, bien indispensable au vu de la météo. Et la jeune femme n’a pas manqué de s’excuser pour son retard : « C’est pour nous venger des autres fois », a-t-elle lancé, faisant référence au fait que le bourgmestre aime se faire attendre lors des séances du conseil…

Retrouvez notre reportage complet dans les journaux Sudpresse de lundi et dans nos éditions en numérique.

01/12/2012

le PTB+ aura bien deux mandats au CPAS de Herstal

PTB, Ville de Herstal, CPAS Herstal, Frédéric Daerden, Paul Furlan, Le PTB+ obtient finalement deux mandats au CPAS d’Herstal malgré les difficultés rencontrées dernièrement dans la répartition des sièges pour le conseil de l’action sociale, a annoncé samedi le parti dans un communiqué.

La séance de réception des listes pour le conseil d’action sociale de Herstal a eu lieu samedi matin après une rencontre, vendredi soir, entre le bourgmestre, Frédéric Daerden, et le ministre des Pouvoirs locaux, Paul Furlan.

« Ils ont décidé de se conformer à la logique de la loi. Le PTB + aura donc bien les deux mandats qui lui reviennent », souligne Nadia Moscufo, conseillère communale du parti du travail de Belgique.

À la suite des dernières élections communales, les onze sièges du conseil de l’action sociale de Herstal avaient été répartis entre le PS (7 sièges), le PTB (1), EPH (1), le MR (1) et Ecolo (1), selon les calculs de l’administration wallonne communiqués à la commune par le ministre de tutelle, Paul Furlan.

S’estimant grugé, le PTB + avait contesté cette répartition qu’il ne jugeait pas proportionnelle au résultat des élections. Le deuxième parti de la commune estimait devoir bénéficier d’un second siège, au détriment d’Ecolo.

« Nous regrettons la manière dont ce dossier a été géré et en premier lieu de la part du ministre qui, pour rappel, avait dans un premier temps voulu donner le mandat à Ecolo. Ce premier avis était en outre basé sur un calcul tout simplement faux mathématiquement parlant », estime le Parti du Travail de Belgique.

Le conseil communal doit avaliser la désignation des candidats à sa première séance, lundi à 20h00 à l’Hôtel de ville.