27/03/2013

La section du PTB de Herstal a mené une action ce mercredi matin devant l’agence de banque BELFIUS de la rue de la Clawenne (quartier Pontisse) à Herstal

PTB, Herstal, Belfius, ville de Herstal, Maxime Liradelfo, Dexia, Pontisse

La section du PTB de Herstal a mené une action ce mercredi matin devant l’agence de banque BELFIUS de la rue de la Clawenne (quartier Pontisse) à Herstal. Le but de cette action était de marquer son opposition à la décision de BELFIUS de fermer définitivement à la fin du mois de mai 2013 cette agence de quartier. Le PTB y voit une fois de plus, la disparition d’un service de proximité pour les citoyens habitant les quartiers de Herstal.

Maxime Liradelfo, conseiller communal PTB à Herstal : « c’est complètement absurde de vouloir fermer une agence fréquentée par la plupart des habitants du quartier. Une telle agence joue un rôle de proximité dans un quartier comme celui-ci. Si l’agence ferme, il faudra se rendre dans le centre de Herstal. Cette agence joue également un rôle social important pour les personnes qui n’ont pas accès à internet ou ont plus difficile de se rendre dans le centre de la ville, notamment les personnes âgées ou à mobilité réduite…»

Le conseiller souligne également les répercussions sur le commerce local : « Plusieurs personnes qui sont de passage pour faire leurs courses dans les magasins du quartier utilisent également le bancontact de la banque car beaucoup de petits commerçants n’en disposent pas vu le coût que cela représente pour eux… »

Et de continuer : «Il est clair que la ville ne doit pas laisser passer cette fermeture qui aura des répercussions sur le quotidien des gens du quartier. Avec le PTB, nous défendons le droit à des quartiers intégrés où chacun a droit à des services publics : Un bureau de poste, une banque, une mairie de quartier, une pharmacie…nous n’acceptons donc pas que tous les services soient centralisés uniquement dans le centre de la ville en ne laissant rien dans les quartiers. C’est notre programme, nous avons été élus pour cela, et c’est pour cela que nous nous battrons avec les citoyens! »

Pour terminer, Maxime Liradelfo à tenu à rappeler qu’après le sauvetage de Dexia, devenue BELFIUS, la banque est aujourd’hui détenue à 100% par l’Etat belge. «Dexia a été sauvée par l’Etat belge, donc avec les impôts des citoyens, et en guise de remerciement, la banque décide de priver le citoyen de son agence de quartier. BELFIUS est aujourd’hui une banque publique avec un bénéfice net de 415 millions d’euros en 2012. Nous sommes en droit d’attendre qu’elle remplisse son rôle : assurer un service de proximité au public en maintenant ouvertes ses agences dans les quartiers ! »